mardi 13 septembre 2016

Cosmologie et hypnose

Au sens anthropologique une cosmologie est une carte du réel. Certains parleront de filtres ou de conditionnements. Une cosmologie inclut nos croyances et nos valeurs et représente notre interface avec le monde. Nos cosmologies sont nombreuses et variées et sont comme différents prismes sans lesquels nous ne pouvons appréhender le réel. Elles peuvent être personnelles, culturelles, scientifiques, religieuses, traditionnelles, etc.
Pour moi, en ce qui concerne notre subjectivité et nos états de conscience, il est important de souligner que tant qu’une cosmologie n’a pas été expérimentée personnellement elle n’est qu’une croyance sans réel fondement. Et malheureusement notre mental a parfois cette tendance à s’approprier facilement tout ce qui lui est présenté et à le considérer comme la réalité...
L’hypnose permet cette exploration directe et cet élargissement de nos cartes, de nos cosmologies, qui, en retour, augmentent nos possibilités d’expérimenter, d’éprouver ou tout simplement de vivre toutes sortes d’émotions, de sensations ou encore d’accéder à différentes ressources.
La carte n’est pas le territoire et l’hypnose est un moyen de parcourir, par l’expérience directe, le territoire et ainsi dessiner de nouvelles cartes, de nouvelles cosmologies qui définiront ensuite un champ des possibles bien plus grand (presque une “réalité augmentée” pour employer un terme à la mode). Au-delà de la thérapie, je considère que cette capacité constitue une liberté fondamentale et, en quelque sorte, une forme de pouvoir créateur de nous-même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire